Test de Skully, le pot(e) en argile | XBOXMag

Lorsqu’un crâne perdu sur une plage croise une divinité locale nommée Terry, cela donne un duo assez improbable. Vous voilà revenu à la vie grâce à une incantation, mais sans récupérer votre chaire et votre sang. Baptisé Skully par votre nouvel ami dont le style contraste rien qu’un peu avec les Dieux de l’Olympe, vous voilà lancé dans une aventure dans laquelle il est possible de sautiller et de rouler. Les premiers instants du jeu ne proposent pas grand chose de palpitant et servent surtout à vous familiariser avec les déplacements du crâne et à sa sainte horreur de l’eau. Car constitué essentiellement d’argile pour l’aider à avancer, ce héros original doit veiller à rester au sec sans quoi il perdra la vie (encore).

Pour éviter ce genre de désagrément chacun des chapitres du jeu est constitué de plusieurs...

Source : XBOXMag
Pour accéder à l'article complet, cliquer sur le bouton ci-dessous

Lire l'article complet >>>

5 derniers articles de XboxTrackr

5 derniers articles de XBOXMag